Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les « larmes » de Nguendet et Koya-Mboua au départ de Babacar Gaye

Quand feu Me Zarambaud Assingambi déclarait que « la RCA est un pays de paradoxe et de records négatifs », il n'avait pas du tout tort. En voilà un bel exemple désormais à la mode dans ce pays où des personnalités – pas des moindres n'hésitent pas à se laisser couler les larmes.

Après les larmes de l'ancien premier ministre Elie Doté lors de sa conférence de presse où il s'était engagé à « gérer une troisième transition », voilà que les deux têtes du Conseil national de transition viennent de l'imiter en versant des larmes alors qu'ils recevaient Babacar Gaye qui leur faisait ses adieux.

Comme si c'était une concurrence entre le Président du CNT et sa vice-présidente pour voir qui des deux aura à verser plus de larmes que l'autre. Et finalement, c'est la Vice-présidente qui a ravi la vedette à son président étant donné qu'elle a plus coulé les larmes que son président. Mouchoir en main, le président du CNT

Naturellement, on pourrait dans une certaine mesure conclure que c'est humain de pleurer mais la question qui taraude quelque part dans certaines têtes est celle de savoir si nos personnalités « spécialistes de larmes » avaient aussi versé des larmes quand des filles et fils du pays étaient assassinés, violentés, humiliés…

Quand il fallait dormir dans les « ledger » dans les conditions que l'on sait afin d'échapper à la mort, avaient-ils versé une seule goutte de larmes ? Ils ont certes pleuré pour lui mais est-ce qu'il a pleuré pour eux – pour nous ?

C'est sans commentaires en tout cas...

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :