Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon Bienvenu Zokoé, Directeur Général de l’OCRB, ils ont décidé d’intervenir pour « procéder à la saisie importante de plus de 800 cartons soit au total plus 19.000 boissons complètement périmées ».  Sur les cartons de Bear Beer saisis, il y a deux dates de péremption. La date initiale fixée au « 28-02-2017 », et celle falsifiée qui rallonge l’expiration de ces mêmes boissons au « 28-12-2017 », a ajouté le Directeur Bienvenu Zokoé qui salue au passage, la «vigilance de certains habitants des périphéries du 5ème arrondissement et quartier Boéing ».

Mis à l’index, Désiré Ngakolahondji – le revendeur, réfute les accusations portées à son encontre : « Je ne pas reconnais pas ce qui m’est reproché », martèle-t-il précisant que « Yannick - (le gérant de l’alimentation Tata Vicky) l’a appelé pour lui « proposer des boissons Bear Beer qu’il solde à 10.000 Fcfa ». Intéressé par cette affaire, Désiré Ngakolahondji affirme avoir dit à Yannick Serge Ngomsio qu’il n’a pas « l’argent nécessaire pour prendre une grande quantité », mais finalement, ils se sont entendus».

De son côté, Yannick prétend ne pas savoir que les canettes de Bear Beer sont arrivées à expiration. « Il y a des jeunes qui sont venues me rencontrer pour me dire que j’avais des produits qui arrivaient à expiration », déclare le gérant de l’alimentation Tata Vicky ajoutant que son magasinier lui ayant confirmé l’information, il a accepté la proposition des jeunes de lui solder ces produits. Généralement, indique Yannick, il vend « le carton de Bear Beer à 19.000 Fcfa », mais avec cette situation,  il a décidé de les livrer « à 10.000 Fcfa », ce qui va leur permettre de les revendre à « 500 francs la canette ». 

Veiller à la qualité des produits mis sur le marché centrafricain, c’est de toute évidence, la responsabilité du ministère en charge du commerce.

 

Source : www.radiondekeluka.org

 

Tag(s) : #Société

Partager cet article

Repost 0