Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présidentielle, les mises en garde de la concertation élargie des plateformes politiques, partis politiques, associations politiques et personnalités politiques indépendantes

kangbi-ndara.info/ Dans une déclaration rendue publique ce 19 février, la concertation élargie des plateformes politiques, partis politiques, associations politiques et personnalités politiques indépendantes met en garde "tous ceux qui se seraient inscrits dans la dynamique de manipuler la volonté populaire à travers des manœuvres dilatoires". Une déclaration qui sonne comme un avertissement à l'endroit de tous ceux qui menaceraient ou tenteraient d'influencer sur les résultats de l'élection présidentielle du 14 février. Ci-dessous publiée, la déclaration de la concertation.

CONCERTATION ÉLARGIE DES PLATEFORMES POLITIQUES, PARTIS POLITIQUES ET ASSOCIATIONS POLITIQUES ET PERSONNALITÉS POLITIQUES INDÉPENDANTES


DÉCLARATION N° 002/2016 RELATIVE AUX ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES DU 14 FÉVRIER 2016


Le 14 février 2016, les Centrafricains, rappelés aux urnes, ont participé au premier tour des législatives et au second tour de la présidentielle qui ont opposé Anicet George Dologuelé à Faustin Archange Touadéra.


De nombreux observateurs électoraux des organisations nationales, sous-régionales et internationales conviennent de l’amélioration des conditions de l’organisation desdits scrutins comparativement à ceux du 30 décembre 2015.


Le peuple centrafricain a marqué par le calme et la sérénité ce double scrutin hautement important pour l’avenir de notre pays meurtri par plus de deux années de crise multiforme.


La concertation élargie des plateformes politiques, partis politiques, associations politiques et personnalités politiques indépendantes se félicite du sens élevé de patriotisme dont les Centrafricains ont fait montre une fois de plus, en s’inscrivant dans la dynamique de ces élections que nous considérons tous, comme le dernier recours de sortie de crise.


Elle tient aussi à saluer les efforts consentis par l’Autorité Nationale des Élections soutenue par tous les partenaires nationaux et internationaux pour améliorer les conditions de ces scrutins.


Elle invite l’Autorité Nationale des Élections à redoubler d’efforts pour la suite du processus électoral car seules des élections transparentes, crédibles, apaisées et incontestables apporteront une réponse légitime à la crise centrafricaine.


Au moment où les premiers résultats de la présidentielle, sont en train d’être publiés, des informations mettant en cause l’impartialité de Monsieur Julius Rufin Ngoade-Baba, Rapporteur Général et porte-parole de l’ANE se font de plus en plus persistantes.


La Concertation des plateformes politiques, partis politiques, associations et personnalités politiques indépendantes salue la prompte réaction de la présidente de l’ANE qui, en attendant l'issue de l’enquête ouverte à cet effet sur la rencontre nocturne entre Monsieur Julius Rufin Ngoade-Baba et le candidat Dologuelé, a décidé de mettre à l’écart ce commissaire qui aurait aussi renié son serment.


Elle estime que si les faits reprochés sont avérés, toutes les conséquences devraient en être tirées.


La concertation met en garde tous ceux qui se seraient inscrits dans la dynamique de manipuler la volonté populaire à travers des manœuvres dilatoires.


La concertation appelle le peuple au calme et à la vigilance pour défendre et protéger le vote historique qu’il a fait le 14 février 2016 afin que le Président élu puisse avoir les coudées franches pour sortir notre pays de l'ornière.


Fait à Bangui, le 19 Février 2016


Pour la Concertation


Le Président de Présidium


Maître Crépin MBOLI-GOUMBA

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :