Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dologuélé s'arrache finalement le RDC

centraf-infos.overblog.com/ « Je viens à l'instant de signer au nom du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC), avec l'Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA), un accord politique qui doit conduire à l'élection de Monsieur. Anicet Georges Dologuélé à la présidence de la République », substrat de la déclaration faite par Désiré Bilal Nzanga Kolingba, président du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC).

«… La RCA – notre patrimoine commun se doit d'être à nouveau debout. Le RDC - après voir mûri la question - a décidé de dire oui à la main que l'URCA via son candidat qualifié pour le second tour de la présidentielle lui a tendue ; le RDC dit oui à l'URCA et Anicet Georges Dologuélé», déclare Nzanga Kolingba.

Pour prendre cette décision, le bureau politique du RDC, explique Kolingba « a fait une analyse comparative des deux projets de société de l'URCA et du RDC et qu'il en résulte une convergence de vue sur plusieurs sujets ».

Une déclaration qui met fin au suspense tant le partdi de Désiré Nzanga Kolingba qui n'était pas disposé à soutenir l'un des deux candidats à finalement préféré joué sa partition.


Sentiment de joie pour le candidat de l'URCA, Anicet Georges Dologuélé se dit « honoré de cette décision prise le 07 février 2016 – jour doublement historique pour le RDC crée justement le 07 février ainsi que le 6ème anniversaire de décès de son président fondateur André Kolingba ».

« Je vous remercie de rejoindre cette grande famille mise en place pour conquérir et gérer ensemble le pouvoir politique. L'heure est au combat, un combat démocratique», précise le candidat de l'URCA Anicet Georges Dologuélé.

Alors que le RDC choisit Anicet Georges Dologuélé, le MLPC fait chemin inverse et se tourne vers le candidat indépendant Faustin Archange Touadera. Le secrétaire général adjoint dudit parti – par communiqué de presse rendu public le 1er février invite les organes de base du MLPC à « faire le report de leurs voix en faveur de Faustin Archange Touadera ».

L'indépendant candidat qui bénéficie aussi du soutien de la concertation élargie des plate-formes, partis, associations politiques et personnalités politiques indépendantes.

« Ayant des candidats et des militants sur toute l'étendue du territoire, les consignes sont déjà données pour permettre au candidat indépendant Touadera une victoire nette et lui assurer la majorité parlementaire nécessaire à l’exécution de son programme politique, en attendant la formalisation d'un accord politique », peut-on lire dans la déclaration signée par Me Crépin Mboli-Goumba, président du présidium de cette concertation. C'est de bonne guerre en tout cas...

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0