Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prorogation technique de la transition en Centrafrique par la CEEAC

La transition en République Centrafricaine est prorogée jusqu'au 30 décembre 2015. C'est le président gabonais Ali Bongo Ondimba, président en exercice de la Communauté Économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) qui a signé ce mardi, 11 août 2015 le décret portant prorogation de la transition.

A l’alinéa 2 du décret signé par Ali Bongo Ondimba, il est précisé que :« La transition en République Centrafricaine est prorogée pour la période allant du 18 août au 30 décembre 2015. L'objectif principal de cette prorogation technique est de permettre aux autorités de la Transition d'organiser les élections législatives et présidentielles crédibles et transparentes avant la fin de l'année 2015 ».

Le 17 juillet dernier, le Chef d’État de la Transition, Catherine Samba-Panza, le président du Conseil National de la Transition Alexandre Ferdinand Nguendet et le premier ministre de la transition Mahamat Kamoun ont officiellement saisi les Chefs d’État de la CEEAC pour leur demander une ultime prorogation de la durée de la transition afin, disent-ils, de « permettre l'organisation des élections dans un climat apaisé ».

Les autorités centrafricaines de la Transition se sont donc appuyées sur les dispositions de l'article 102 alinéa 2 de la Charte constitutionnelle de la transition et l'autorisation contenue dans le communiqué de la CEEAC du 25 mai 2015 pour adresser cette demande de prorogation de la transition.

Le premier tour des élections groupées est prévue pour le 18 octobre 2015 même si l'Autorité Nationale des Elections – organe technique en charge du processus électoral en Centrafrique vient de procéder au report de la date d'ouverture des dépôts de candidatures auxdits scrutins initialement fixé au 09 août 2015.


Partager cet article

Repost 0